Système d’alarme appartement : que choisir ?

Système d’alarme appartement : que choisir ?

Un animal de compagnie comme le chien peut alerter son maître des dangers : cambriolage, incendie, voire des activités paranormales dans certains cas rares. Avec environ 1000 cambriolages recensés quotidiennement, les dispositifs de sécurité deviennent des atouts non négligeables. Bien que les animaux domestiques soient très adorables et toujours aux aguets aux moindres bruits inhabituels, seuls les systèmes d’alarme remplissent les conditions pour une sécurité maximale, sans oublier que les animaux de catégorie 1 et 2 sont interdits dans plusieurs immeubles en France.

Pourquoi un système d’alarme en appartement ?

Il faut savoir que les cambrioleurs s’adaptent sans cesse face à l’évolution du monde, notamment la technologie. De plus, cambrioler une maison est 100 fois plus tenant que de braquer une banque. Cependant, le cambriolage n’est pas la seule menace pour une habitation. En France, les incendies domestiques se produisent toutes les 2 minutes dont l’origine est souvent liée à une installation électrique défaillante.

En appartement, les parties les plus vulnérables sont le rez-de-chaussée et le premier étage. Malgré la présence d’un concierge ou encore avec les digicodes, personne n’est à l’abri des dangers, d’où l’intérêt d’un système d’alarme pour dissuader les voleurs et d’alerter les autorités et tout le voisinage dans les plus brefs délais.

Alarme d’appartement télésurveillance, filaire ou sans fil ?

Avec plusieurs marques, plusieurs gammes, on peut facilement se perdre et peut-être même choisir une alarme peu efficace pour notre logement. D’abord, il y a 3 catégories de système d’alarme. : la télésurveillance, l’alarme sans fil ou câblée. Ces dernières présentent respectivement des avantages et inconvénients, surtout en appartement. Locataire et propriétaire ? Le choix dépendra également de cette situation.

Alarme d’appartement sans fil

En tant que locataire, il est intéressant d’investir dans une alarme sans fil. Les raisons sont nombreuses : Ce système d’alarme ne nécessite pas de grands travaux, ce qui permet au locataire de déménager quand bon lui semble. Simple d’installation, la centrale d’alarme doit être posée dans la partie centrale du logement pour ensuite être branchée à un secteur électrique. Étant un système sans fil, il ne nécessite pas de raccordement à toute l’installation électrique de la maison.

Alarme d’appartement filaire

En tant que propriétaire, l’idéal est d’opter pour un système d’alarme durable. Il est néanmoins conseillé de bien étudier les installations avec des spécialistes, car si on décide d’ajouter d’autres éléments avec un système d’alarme déjà posé, toute l’installation sera à revoir complètement.

Dans le domaine de la sécurité, ce dispositif est considéré comme le plus sûr. Toutefois, comme il nécessite plusieurs raccordements, l’installation devient non seulement complexe, mais plus longue également. Rappelons que l’intervention de professionnels est largement recommandée. À l’inverse de l’alarme sans fil, l’alarme de sécurité filaire n’est pas sensible aux pollutions électromagnétiques. Fonctionnant à 100 % à l’énergie de l’électricité, il n’est pas nécessaire de vérifier la charge des éléments de l’appareil.

Alarme d’appartement par télésurveillance

Grâce à une caméra, on peut tout voir et créer par la même occasion un effet dissuasif pour les cambrioleurs. Ce type de système s’active automatiquement en cas d’intrusion grâce à des dispositifs de détecteurs de mouvements. À cause de son coût assez onéreux, la télésurveillance est majoritairement prisée par les entreprises. Cependant, elle peut alerter la police, le propriétaire et éventuellement faire intervenir un agent.

Autre point important, la télésurveillance ne filme pas en continu. Ce système a été étudié afin de respecter la vie privée de son utilisateur. Toutefois, en appartement, une autorisation est indispensable si on souhaite installer des caméras dans les parties communes de l’immeuble. Même principe dans une situation de copropriété.

3 critères de choix pour une alarme d’appartement

Choisir le bon équipement n’est pas facile. En effet, on ne choisit pas le bon système d’alarme de par son design. Plusieurs variantes et paramètres doivent être prises en compte.

1. Les caractéristiques de l’alarme

On peut choisir un système d’alarme en fonction de nos besoins. Pour cela, il faut savoir que la centrale d'alarme peut être assemblée à différents types de modules et dispositifs : une sirène, détecteurs d’ouverture, caméra, clavier digital, détecteurs de bris de glace, détecteurs de mouvements.

En appartement, il n’est pas nécessaire d’utiliser tous les modules. En effet, pas la peine d’opter pour des détecteurs d’ouverture si notre appartement se trouve au 4ᵉ étage. Ainsi, il faut tout simplement étudier toutes les failles et miser sur les bons modules.

2. Les fonctionnalités de l’alarme

Il s’agit d’une question de confort avant tout, mais également d’efficacité. Selon le modèle ou la gamme de l’alarme, on peut profiter d’une activation à distance du dispositif, des alertes par message ou appel d’alertes en cas d’intrusion, caméra accessible via smartphone, tablette ou ordinateur, reconnaissance des animaux domestiques.

3. Privilégier les bonnes marques

Il est évident qu’un fabricant compétitif et réputé sur le marché affiche toujours des prix plus ou moins équivalents à ceux d’autres fabricants. Le plus important, c'est la sécurité de la maison. Ainsi, il est préférable d’éviter d’investir dans une marque très peu connue au risque d’acheter un système d’alarme défectueux.

Concernant le prix de mise en place d’une alarme de sécurité pour appartement, il est bien moins cher que celui d’une maison. Cela s’explique par la surface. Il faut compter en moyenne entre 300 et 700 euros pour la mise en place d’un système d’alarme de moyenne gamme pour un appartement. Cela va sans dire qu’il faut compter dans les 800 euros pour un dispositif haut de gamme et avec plusieurs fonctionnalités.

Autres articles